21 avril 2006

A propos de la rencontre des territoires

Au Premier Fédéral et aux élus territoriaux

Chers camarades,

Depuis trois ans, voici ma situation : je dors à Châtellerault, je milite à la section de Poitiers et mon activité est départementale. Je me suis donc forgé par nature UNE IDENTITE DEPARTEMENTALE. Ma vision des territoires est globale et l'idée de l'élaboration d'un projet pour notre département au niveau de la fédération m'est venue à la tête il y a quelques temps déjà, même si je n'en ai pas parlé tout de suite (peut-être ai-je eu tort ?). Vous pouvez croire ceci : le fait d'être partout et nulle part à la fois, de couper de temps à autre la route de Poitiers par une escale aux quatre coins du département (oui camarades du Sud Vienne, il arrive de temps en temps que je sois sur votre territoire, la voiture sur un parking et le magnéto avec moi, sans avoir ensuite le plaisir de vous rencontrer au p'tit resto le midi !) impose de fait la vision de l'intérêt général des territoires. Attachée à aucun, je ne souhaite en privilégier aucun, tant je suis émerveillée de constater partout partout la capacité ingénieuse d'acteurs aux statuts et aux activités souvent différents à se regrouper, quelquefois jusqu'en association à durée indéterminée sur des projets fantastiques ! Je trouve pour ma part que les choses ne vont pas si mal.

JE SOUHAITE  VIVEMENT  ETRE  INVESTIE  DANS  L'ELABORATION  DE  CE  PROJET  DEPARTEMENTAL AU  NIVEAU  DE  LA  FEDERATION. Il est normal et légitime que ceux qui exercent exclusivement leur activité sur un territoire précis défendent leur clocher car ils connaissent en profondeur les réalités de terrain et les différents projets ; mais il me paraît aussi important que quelqu'un apporte une vision globale, trans-territoires pourrait-on dire. Je suis celle ou de ceux qui peuvent l'apporter. Attention, il ne s'agit pas d'une synthèse, exercice intellectuel trop difficile pour moi à mon niveau. La vision globale ne nécessite que peu d'efforts, elle est naturelle car liée à une identité acquise notamment par une activité au quotidien peu sédentaire. Mais elle peut intervenir en parallèle de la synthèse ; il est intéressant de les comparer l'une à l'autre. Dans quelques mois j'aurai à transmettre à un jury de validation des acquis de l'expérience la liste intégrale de mes reportages. Je m'engage à en fournir la copie à la fédération. Je peux vous garantir que ce document vous sera précieux pour l'élaboration de ce projet. Je vais également essayer dans les semaines qui viennent de décrocher des reportages ciblés sur les problématiques de territoire.

Je serai bien sûr le 6 mai au rendez-vous de Moulisme, alors que les esprits ne s'étonnent pas que j'intervienne y compris sur les problématiques des territoires situés à 80 km de ma commune d'habitation.

Donc à bientôt

Déborah MARCHAND

Posté par projetvienne à 20:14 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur A propos de la rencontre des territoires

    Consigne capitale

    Ce message de ma part n'a d'autre objectif qu'une volonté de rendre service aux élus territoriaux et j'ai utilisé ce blog pour des raisons pratiques (non possession des e-mails de chacun). En conséquence, au nom du droit à l'absence d'étiquette politique du média pour lequel je suis investie, j'en interdis formellement la diffusion par quelques moyens que ce soit, y compris verbal, hors du cercle militant. En cas de conséquence radicale pour moi, je n'hésiterai pas à poursuivre pénalement quiconque n'aura pas respecté cette consigne. Merci de votre compréhension.

    Déborah MARCHAND

    Posté par Marchand, 21 avril 2006 à 21:39 | | Répondre
Nouveau commentaire